École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse : Caroline Tafani le 10 décembre 2010



Caroline Tafani soutiendra publiquement sa thèse en vue de pour l’obtention du grade de docteur de l’Université de Corse, Mention : Géographie physique, humaine, économique et régionale, sur l’ « Agriculture, territoire et développement durable. Analyse systémique d’une agriculture littorale sous pression touristique : l’exemple de la Balagne en Corse », le vendredi 10 décembre 2010 à 14H, Amphi Ettori, UFR Droit et Sciences Économiques, Campus Mariani, Corte.
 
Jury
Rapporteurs :
M. Jean-Paul Charvet, Professeur émérite, Université de Paris X
M. Laurent Rieutort, Professeur, Université de Clermont Ferrand
 
Examinateurs :
Mme Geneviève Pierre, MCF, Université d’Angers
M. François Casabianca, Ingénieur agronome, INRA Corte
M. Michel Castellani, Professeur, Université de Corse
M. Paul-Marie Romani, Professeur, Université de Corse
 
Directeurs :
Mme Marie-Antoinette Maupertuis, Professeure, Université de Corse
M. Alexandre Moine, Professeur, Université de Franche-Comté
Résumé
Cette thèse a pour objet l’analyse des conditions de la durabilité de l’agriculture d’une campagne de nouvelle ruralité, la Balagne maritime touristique au nord-ouest de la Corse. Cette étude de cas vise à éclairer la question de la place de l’agriculture dans la reconstruction des territoires ruraux. Alors que de nouveaux usages des espaces ruraux se développent sous l’effet combiné des dynamiques urbaines et/ou touristiques, la contribution de l’agriculture au développement local est en effet questionnée. L’hypothèse de base est que le développement agricole durable dépend désormais de la capacité des agriculteurs à pratiquer une agriculture multifonctionnelle qui fournit biens et services marchands et non marchands à la société.
Dans une première partie est exposée la démarche conceptuelle, méthodologique et pratique qui permet d’appréhender les conditions de la durabilité de l’agriculture de Balagne. Le concept de système agraire est alors inscrit dans un méta-système territorial afin de rendre compte du jeu des acteurs territoriaux autour de la place et des fonctions de l’activité agricole. Ce concept est à la base de l’analyse systémique menée en
Balagne, dont les résultats sont développés dans les deux parties suivantes. Il est tout d’abord montré comment les interactions dynamiques entre des événements d’ordres démographiques, socio-économiques et politiques ont conduit à transformer la société horto-pastorale des années 1950 en territoire mixte, rural touristique : l’agriculture, entre pression foncière et valorisation touristique du patrimoine rural, y est au cœur d’enjeux contradictoires. Dans la perspective d’un développement local, les acteurs territoriaux attendent notamment des agriculteurs qu’ils valorisent le terroir. La dernière partie de ce travail, qui s’appuie sur le fonctionnement des systèmes de production agricole, révèle alors que les exploitants qui répondent à, et tirent profit de la demande touristique de patrimoine rural possèdent un usage garanti du foncier exploité. Mais si la maîtrise foncière est une condition nécessaire à un développement « rurable », elle n’est pas suffisante. Les exploitants agricoles ont effectivement intégré le jeu des acteurs territoriaux de façon différenciée : alors que certains auraient intérêt à pratiquer une agriculture durable mais n’en ont pas les moyens (foncier), d’autres au contraire en ont les moyens mais n’en voient pas l’intérêt. Ainsi, la mise en place d’une gouvernance territoriale autour de la question agricole dans toutes ses dimensions (foncière, politique, technique, environnementale) permettrait de réunir les conditions pour aller vers plus de durabilité de l’agriculture en Balagne.
 
Mots-clés : agriculture, tourisme, territoire, développement durable, foncier, patrimoine rural, système de
Production
Abstract
This thesis aims to analyse conditions for the sustainability of agriculture in a new rurality countryside, the sea-side Balagne, a touristic territory located in Northwest Corsica. This case study tackles the role of agriculture in the reorganization of rural territories. As these territories are developing under new forms created by the combined effect of urban and/or touristic dynamics, the contribution of agriculture to local development is indeed called into question. We assume that sustainable agricultural development now relies on the ability of farmers to use a multifunctional agriculture that supplies society with goods and both market and non-market services.
The first section of this study presents the conceptual approach, both methodological and practical, that enables one to understand the conditions for the sustainability of Balagne’s agriculture. The land system concept is therefore included in a territorial meta-system in order to point out the role of territorial actors as regards to the place and functions of farming. This concept supports the systematic analysis conducted in Balagne, the results of which are exposed in the two subsequent sections. First, it is shown how dynamic interactions between demographic, socio-economic, and political events have resulted in a shift from the agrarian society of the Fifties to a dual territory, both rural and touristic. As a subject torn between land pressure and the touristic development of rural assets, agriculture is at the heart of contradictory stakes. From a local development point of view, territorial actors particularly expect farmers to promote the land. The final section of this study, based on the mechanism of land production systems, brings to light the fact that farmers using touristic demand for land capital are ensured usage of the farmed land. Nevertheless, even if owning the land is a necessary condition for a “sustainabland” development, it is insufficient. Farmers have indeed taken into account the role of territorial actors in different ways: whereas some of them would run a sustainable agriculture activity if they had the means to do so, on the contrary, others who are able to are not invested in the idea of such a practice. Thus, the creation of territorial governance regarding every aspect of the farming issue (land ownership, politics, technical problems, and environment) would allow for the creation of conditions vital to increasing the agricultural sustainability in Balagne.
 
Key-words: agriculture, tourism, territory, sustainable development, land-use, rural systems
David Moungar | Mise à jour le 20/11/2013
Dans la même rubrique
Mercredi 30 janvier 2019 ED-Info-10 (2018-2019)
Du samedi 22 décembre 2018 au dimanche 06 janvier 2019 Fermeture administrative de l'Université de Corse