Logo du site
École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse: Ludovic BARIS (17 DECEMBRE 2020)

Centre: UMR LISA

Projet: ICPP

Discipline - Mention: Culture et Langue Régionales

Titre de la thèse: Rigiru et sa contribution à la littérature corse: genèse, acteurs, formes et figures

 

Résumé vulgarisé:

 

L’année 1972, est la date à laquelle la revue U Muntese n’a plus été publiée, dès lors plus aucun journal et plus aucune revue n’était éditée en langue corse. Une réelle prise de conscience va alors, permettre à la langue corse de bénéficier d’un support dans lequel elle pourra être exprimée, dans le but d’être sauvegardée par ses locuteurs.

Du 1er au 11 août 1973 va se dérouler au collège Pasquale Paoli de Corte, la première édition des « Università d’Estate » (Universités d’été). Dumenicantone Geronimi, alors directeur de collège, et Rinatu Coti, fonctionnaire de l’Education nationale, tous deux résidant, à cette époque, à Paris, eurent l’idée de créer une revue littéraire exclusivement rédigée en langue corse. Le nom de la nouvelle revue : « Rigiru » traduit en français l’idée de prendre des initiatives, concevoir les choses à sa manière, maintenir une représentation imaginaire et un raisonnement propres à la Corse. En ce sens, la revue s’insère parfaitement dans le courant du Riacquistu (la Réappropriation) des années 1970. Avec la volonté de sauvegarder tout ce qui est en lien avec la langue et la culture insulaires, mais aussi, de participer au monde moderne (« u mondu novu ») à travers la création et la traduction de textes en langue corse. Riacquistu è Inghjennatura : (Réappropriation et création).

Dumenicantone Geronimi, Rinatu Coti, Niculaiu Ambrosini, et Luigi Muri seront les quatre piliers de cette nouvelle revue en langue corse.

Luigi Muri, travaillant dans le même lycée que Dumenicantone Geronimi,

Niculaiu Ambrosini, en sera l’éditeur; Dumenicu Alfonsi des éditions Cyrnos et Méditerranée, prendra la suite à Ajaccio.

Le premier numéro de « Rigiru » paraîtra au mois de juillet 1974.

 

Riassuntu vulgarizatu:

 

Simbulizeghja l’annu 1972, a data duva ùn hè più isciuta a rivista U Muntese, da issu puntu, più alcuna rivista fù publicata in lingua corsa. Tandu, una presa di cuscenza vera, hà da parmetta à a lingua corsa di prufittà d’un arnesu dundi puderà campà, in u scopu d’essa salvata da i so lucutori.

Da u 1mu à l’11 d’aostu di u 1973 hà da essa urganizata à u culleghju Pasquale Paoli di Corti, a prima edizioni di l’ « Università d’Estate ». Dumenicantone Geronimi, tandu dirittori di culleghju, è Rinatu Coti, funziunariu di l’Aducazioni Naziunali, i dui standu in Parighji, ebbini à issu mumentu l’idea di cuncipiscia una rivista literaria sclusivamenti scritta in lingua corsa.

U nomu di a rivista : « Rigiru » chì traducia l’idea di piddà iniziativi, di fà ogni cosa da sè, di mantena una raprisintazioni imaghjinaria è un raghjunamentu à l’usu corsu. Cusì, s’inseriscia binissimu a rivista à a mossa di u Riacquistu  di l’anni 1970. Cù a vulintà di salvà tuttu ciò chì t’hà una lea cù a lingua è a cultura isulana, ma dinò, di participà à u mondu ughjincu,  (« u mondu novu »)  à traversu à a criazioni è a traduzzioni di testi scritti in lingua corsa. Riacquistu è Inghjennatura.

Saranu Dumenicantone Geronimi, Rinatu Coti, Niculaiu Ambrosini, è Luigi Muri i quattru punteddi di issa rivista nova in lingua corsa. Luigi Muri, ellu, travadda in u listessu liceu ch’è Dumenicantone Geronimi.

Niculaiu Ambrosini ne sarà l’editore ; Dumenicu Alfonsi di l’edizione Cyrnos et Méditerranée, pigliarà a seguita in Aiacciu.

U primu numeru di « Rigiru » esce à u mese di lugliu di u 1974.

 

La soutenance aura lieu le jeudi 17 décembre à 14h amphi Ribellu, FLLASHS, campus Mariani, uniquement sur invitation de la direction de thèse en raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19

 

En savoir plus: Résumé scientifique

 

Moungar David | Mise à jour le 16/12/2020
Rendez-vous

Jeudi 17 décembre 2020 à 14h00