Logo du site
École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse: Aïcha BOUREDJI (24 NOVEMBRE 2020)

Centre: UMR LISA

Projet: TERRA

Discipline - Mention: Sciences Economiques

Titre de la thèse: Méthodes d'analyse des plans de gestion d'aires protégées: recueil, innovations et applications en Corse

 

Résumé vulgarisé:

 

Le contexte environnemental actuel exige une gestion plus efficace des aires protégées. Les évaluations qui visent les programmes adoptés dans ces milieux paraissent comme le moyen le plus convoité par les politiques publiques. Cela a poussé les gestionnaires à manifester ce manque d’outil pour évaluer de façon pertinente leurs plans de gestion. Étant donné que l’évaluation de l’état de la biodiversité reste complexe, c’est à travers le jugement des interventions accomplies par les gestionnaires que la qualité de la gestion peut être évaluée.

Ce travail de recherche a nécessité la mobilisation de plusieurs outils méthodologiques. En plus de l’étude bibliographique, une analyse documentaire a été essentielle pour cerner le contenu des plans de gestion. Aussi, l’analyse et la comparaison des méthodes d’évaluation existantes dans la littérature et dans les programmes de gestion ont été nécessaires. Pour l’étude de terrain, les techniques d’enquête ont permis de réaliser des entretiens téléphoniques avec les conservateurs des réserves naturelles françaises. Le questionnaire qui a accompagné les interrogatoires a donné lieu à une base de données qui a été traitée par des méthodes statistiques et économétriques. Une analyse en composantes principales a généré une lecture descriptive des variables. Tandis que l’analyse paramétrique employée à l’aide du modèle Logit et l’analyse non-paramétrique réalisée par la méthode d’enveloppement des données (DEA) ont permis de déduire le taux d’efficacité de la gestion dans ces aires protégées.

Dans le cadre de cette thèse, nous proposons une nouvelle façon de réaliser l’évaluation des plans de gestion. À partir d’un cadre de travail organisé et d’outils pertinents, le gestionnaire pourra évaluer les résultats de ses interventions. Cela lui permettra d’améliorer la qualité de ses programmes périodiques et la gestion du périmètre protégé. La méthode d’évaluation que nous proposons dans cette thèse s’appuie sur la préparation au préalable des plans de gestion afin de les rendre évaluables. Puis, les évaluations périodiques et ex post pourront être appliquées aux niveaux des opérations planifiées et réalisées. Cela se concrétise par l’association d’un ensemble d’éléments, à savoir : la réflexion de durabilité de développement ; l’adhésion aux fondamentaux de l’économie écologique ; l’utilisation des modélisations d’aides multicritères et de la méthode ELECTRE TRI ; l’adoption de la chaîne Réalisations-Résultats-Impact du nouveau management public et l’organisation de l’exercice évaluatif sur la base de critères, d’indicateurs et de tableau de bord. La présente thèse explique en détail l’intérêt de ces composantes pour obtenir des résultats rigoureux. L’utilité de cette structuration apparaît lors des applications grâce à des analyses plus solides et des modes de calculs rationnels. L’évaluation devient ainsi un moyen d’interconnexion des supports de gestion et de communication avec les décideurs.

Enfin, l’application effectuée au cas de la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio démontre l’intérêt de cette méthode et les outils sur lesquels elle s’appuie. Le but de cette contribution est d’orienter les gestionnaires d’aires protégées vers les bonnes pratiques de l’évaluation.

 

Popularized summaries:

 

The current environmental context requires more effective management of protected areasEvaluations that target programs in these settings seem to be the most popular means of public policy. This has led managers to demonstrate this lack of tools to appropriately evaluate their management plans.  Since the assessment of the state of biodiversity remains complex, it is through the judgment of the interventions carried out by the managers that the quality of the management can be evaluated.

This research work required the mobilization of several methodological tools. In addition to the literature review, an analysis of the documents was essential to identify the content of the management plans. Also, the analysis and comparison of existing evaluation methods in the literature and in management programs was necessary. For the field study, the survey techniques made it possible to conduct telephone interviews with conservators of French nature reserves. The questionnaire that accompanied the interviews gave rise to a database that was processed by statistical and econometric methods. Principal component analysis generated a descriptive reading of the variables. Whereas, the parametric analysis used with the Logit model and the non-parametric analysis carried out by the Data Envelopment Method (DEA) made it possible to deduce the efficiency rate of the management in these protected areas.

As part of this thesis, we propose a new way to carry out the evaluation of management plans. Based on an organized framework and relevant tools, the manager will be able to evaluate the results of these interventions. This will allow it to improve the quality of these periodic programs and the management of the protected perimeter. The evaluation method we propose in this thesis is based on the preliminary preparation of the management plans in order to make them evaluable. Then periodic and ex post evaluations can be applied to planned and completed operations. This is concretized by the combination of a set of elements, namely: developmental sustainability thinking; adherence to the fundamentals of ecological economics; the use of multicriterion aid modeling and the ELECTRE TRI method; the adoption of the Achievements-Results-Impact chain of the new public management and the organization of the evaluation exercise on the basis of criteria, indicators and dashboard. This thesis explains in detail the interest of these components to obtain rigorous results. The usefulness of this structuring appears in applications thanks to more solid analyzes and rational calculation methods. Evaluation thus becomes a means of interconnecting management and communication media with decision-makers. Finally, the application made in the case of the natural reserve of Bouches de Bonifacio demonstrates the interest of this method and the tools on which it relies. The purpose of this contribution is to guide protected area managers towards good evaluation practices.

 

La soutenance aura lieu le mardi 24 novembre à 9h15 à huis clos en raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19

 

En savoir plus: Résumé scientifique

 

Moungar David | Mise à jour le 23/11/2020
Rendez-vous

Mardi 24 novembre 2020 à 09h15