Logo du site
École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse: Moustapha HASSAN IBRAHIM (28 OCTOBRE 2020)

Centre: UMR SPE

Projet: ENR

Discipline: Automatique, Signal, Productique, Robotique - Mention: Génie Informatique, Automatique et Traitement du Signal

Titre de la thèse: Diagnostic de défauts d'une source d'énergies renouvelables: application sur un concentrateur solaire hybride PV/Th

 

Résumé vulgarisé:

 

L’évolution galopante de la démographique mondiale et l’émergence des pays en voies de développement font que la demande énergétique mondiale ne cesse de croitre à un rythme soutenu depuis des décennies. Ce constat propulse le développement des énergies renouvelables au sommet des priorités de toutes les activités de recherche et développement. Et cette problématique évolue au sein des décideurs politiques et de plus en plus des centrales électriques à source d’EnR modernes et complexes commencent à émerger partout dans le monde.

Cependant, malgré les efforts technologiques en sureté de fonctionnement, les plateformes de production électriques à base des EnR ne sont inévitablement pas à l’abri des défaillances et peuvent dans le pire des cas engendrer des pertes humaines et matérielles conséquentes. C’est pourquoi dans la réalisation de ces infrastructures modernes mais complexes, il est impératif de mettre en place un module de diagnostic et de surveillance de défaut/pannes pour améliorer la disponibilité de la productivité énergétique ainsi que la maintenabilité.

Ce travail de recherche de la thèse porte donc sur le diagnostic de défauts, basé sur l’Analyse en Composante Principale d’une plateforme de production d’énergie mixte PV/Th. Il s’agit d’un prototype d’un concentrateur hybride et innovant, constituant un bon exemple de la complexité des systèmes d’EnR de nos jours vis-à-vis de l’implémentation d’un module de surveillance de défauts : Il est constitué principalement de quatre modes de fonctionnement (Mode-PV, Mode-Th, Mode-PV/Th, Mode de repos/sécurité) interchangeant au fil de la journée selon les conditions météorologies et  du mode de fonctionnement choisi.

Nous avions développé une approche d’ACP à fenêtre mouvante qui s’adapte au passage à chaque mode de fonctionnement en actualisant les paramètres de la celle-ci et ceux du modèle ACP.

Finalement, le module de diagnostic développé a été testé avec succès sur un ensemble de défauts de natures électriques et thermiques pour les trois modes de fonctionnement (Mode-PV, Mode-Th et Mode-PV/Th) du prototype. Les résultats obtenus sont encourageant et convainquant pour la surveillance de pannes des systèmes de production énergétique à source d’EnR dynamiques et multi-modes de fonctionnement.

 

La soutenance aura lieu le mercredi 28 octobre à 10h30, salle de conférence Georges Peri, site de Vignola, Ajaccio

 

En savoir plus: Résumé scientifique

Moungar David | Mise à jour le 27/10/2020
Rendez-vous

Mercredi 28 octobre 2020 à 10h30