Logo du site
École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse: Pierre-Antoine TOMASI (16 décembre 2019)

Centre: UMR LISA

Projet: TERRA

Discipline: Sciences Juridiques - Mention: Droit public

Titre de la thèse: Le pouvoir normatif régional en Europe: une approche comparative (Espagne, Italie, France)

Résumé vulgarisé:

 

A compter des années 1970, l’Italie, l’Espagne et la France ont opéré une mutation profonde de leur organisation territoriale auparavant très centralisée. L’émergence de collectivités régionales a emporté une redistribution du pouvoir normatif, c’est-à-dire de la capacité à définir des politiques propres par l’édiction de règles générales s’imposant à tous. A des degrés divers, cette régionalisation a entraîné un partage du pouvoir réglementaire mais également du pouvoir législatif qui, auparavant, constituait un monopole absolu du pouvoir central. Dès lors, les rapports entre pouvoir régional et pouvoir étatique se sont fondés autour de modèles moins pyramidaux et davantage réticulaires. Cette autonomie normative régionale n’induit, cependant, ni un phénomène homogène ni un pouvoir illimité. Quand bien même les Régions italiennes et espagnoles disposent-elles de compétences supérieures à bien des Etats fédéraux, le centre a réinventé des modes de légitimation et de contrôle. Quant à la France, elle se singularise par une transition inachevée vers le régionalisme normatif et le maintien de rapports très largement hiérarchiques entre Etat et Régions.

Mots-clefs : norme ; autonomie ; régions ; ordre juridique ; pluralisme.

 

Riassuntu vulgarizatu:

 

Da l’anni 70, l’Italia, a Spagna è a Francia anu principiatu una muta prufonda di a so urganizazione territuriale, sinu à tandu centralizata assai. L’emergenza di cullettività regiunale hà mossu dinù una distribuzione nova di u putere nurmativu, vale à dì, di a capacità di definisce pulitiche propie per via di l’aduzzione di regule generale chì s’imponanu à tutti. Sta regiunalizazione hà tandu inghjennatu, certu cù nivelli sfarenti, una spartera di u putere regulamentare è dinù di u putere legislativu chì, di nanzu, facia da monopoliu di Statu assulutu. Da tandu, i raporti trà putere regiunale è putere statale si sò custruiti ingiru à mudeli di modu menu piramidali è di più reticulari. Eppuru, st’autunumia nurmativa ùn induce nè un fenomenu omogeneu nemmancu un putere senza cunfini. In Italia cum’èin Spagna, ancu di pettu à cumpitenze regiunale chì supraneghjanu quelle di tanti Stati federali, u centru s’hà invintatu modi rinnuvati di legitimazione è di cuntrolli. In quantu à a Francia, a so transizione incompiuta versi u regiunalisimu nurmativu quant’è u mantenimentu di raporti assai ghjerarchichi trà Statu è Regioni ne facenu un casu singulare à mezu à issu studiu.

Parolle chjave : norme ; autunumia ; regione ; ordine ghjuridicu ; pluralisimu.

 

La soutenance aura lieu le lundi 16 décembre à 10h, Salle 001, UFR Droit, Campus Mariani

 

En savoir plus: Résumé scientifique

 

Moungar David | Mise à jour le 05/12/2019
Rendez-vous

Lundi 16 décembre 2019 à 10h00