École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse : Yassine SLAMA le 29 septembre 2010



M. Yassine Slama soutiendra sa thèse en sciences de gestion sur le « Rôle des salariés locaux dans le processus d'adaptation des expatriés dans le cadre de la multinationalisation des firmes » le 29 septembre 2010 à 14h30 à l’Université de Corse (salle DECA 101, UFDR Droit).
 
Jury
Rapporteurs :
Nicole BARTHE, Professeur, Université de Nice- SOPHIA ANTIPOLIS
Zahir YANAT, Professeur, BEM (Bordeaux École de Management)
 
Examinateurs :
Jacques ORSONI, Professeur émérite, Université de Corse
Sébastien POINT, Professeur, Université de Strasbourg
Aline SCOUARNEC, Professeur, Université de CAEN
Michel CASTELLANI, Professeur, Université de Corse
 
Directeurs :
Jean-Marie PERETTI, Professeur, Université de Corse
Zeineb BEN AMMAR- MAMLOUK, Professeur à l’ESSEC de Tunis, Université de Tunis
RESUME
Dans un contexte d'ouverture et de globalisation des économies, la mondialisation de l'entreprise s'accélère.
Toutes les entreprises décidées à opérer sur les marchés étrangers sont amenées à relever les défis de l’expatriation des cadres. Avec des acteurs divers et des équipes elles-mêmes différentes, la compréhension et la gestion de la diversité sont désormais devenues indispensables pour les entreprises qui visent l'expansion ou la consolidation de leurs opérations à l'étranger.
Cette recherche vise à mieux comprendre les attitudes des salariés locaux et des expatriés à l’égard de la notion même d’expatriation afin de définir les facteurs d’échec ou de réussite de l’expatriation. Elle apporte une vision plus large de l’expatriation dans les multinationales au Maroc et en Tunisie, deux pays qui offrent aux entreprises internationales un cadre présentant de nombreuses similitudes. Dans cette optique, l’entretien individuel a été privilégié pour le recueil des informations car cet outil d'investigation se prête à la nature qualitative de notre enquête. Nous avons réalisé une série d’entretiens au Maroc et en Tunisie.
Concernant les filiales de multinationales au Maroc, quinze cadres locaux et sept cadres expatriés et pour les filiales de multinationales en Tunisie, douze cadres expatriés et quinze cadres locaux.
Nous avons adopté une posture interprétativiste qui passe par la compréhension du sens que les acteurs donnent à la réalité au travers de leurs interprétations.
Nous avons étudié les implications managériales de façon à améliorer l’efficacité des entreprises qui décident d’expatrier certains salariés.
Moungar David | Mise à jour le 20/11/2013