École Doctorale | Environnement et société
Attualità
École Doctorale  |
Attualità

Soutenance de thèse : Patrice Terramorsi le 20 novembre 2010



Patrice Terramorsi soutiendra sa thèse, en vue de l’obtention du grade de Docteur de l’Université de
Corse, Mention : Sciences de Gestion, sur l’ « La mesure du sentiment de reconnaissance au travail » le
20 novembre 2010 à 10h, Amphi Ettori, UFR Droit, campus Mariani.
 
Jury
 
Rapporteurs :
M. Jean-Yves DUYCK, Professeur, Université de La Rochelle
M. Jacques IGALENS, Professeur, Institut d’Administration des Entreprises de Toulouse
 
Examinateurs :
M. Jean-Michel PLANE, Professeur, Université Paul VALERY Montpellier III
M. Frédéric WACHEUX, Professeur, Université de Paris Dauphine
M. Jacques ORSONI, Professeur émérite, Université de Corse Pascal PAOLI
 
Directeur :
M. Jean-Marie PERETTI, Professeur, Université de Corse Pascal PAOLI
RESUME
Cette recherche propose de développer un instrument de mesure du sentiment de reconnaissance au travail. Cet outil permettra aux organisations de mieux comprendre ce sentiment ainsi que son influence sur les attitudes et comportements des salariés.
La première partie sera consacrée à l’étude de la littérature. Une relecture des principales théories de la motivation, à partir du prisme de la reconnaissance sera d’abord proposée, puis les recherches spécifiquement dédiées à ce concept seront interrogées. Face aux limites des approches existantes, une proposition conceptualisation sera développée. Le sentiment de reconnaissance au travail sera décrit comme un construit latent, multidimensionnel, intersubjectivement constitué.
La seconde partie présentera les différentes étapes ayant conduit à l’élaboration et à la validation de l’échelle de mesure. Une étude qualitative exploratoire sera mise en œuvre afin de s’assurer que l’instrumentation traduise la réalité empirique de ce phénomène. Une analyse en composante principale, permettra d’interroger la structuration factorielle de l’échelle de mesure ainsi développée, puis la réalisation d’une analyse factorielle confirmatoire interrogera les qualités statistiques de celle-ci.
Par la suite, les liens entre le sentiment de reconnaissance et des attitudes et comportements centraux dans la relation au travail seront interrogés. Les résultats suggèrent que le sentiment de reconnaissance au travail influence de manière positive et significative l’implication organisationnelle et une grande partie des comportements citoyenneté organisationnelle.
En conclusion, les apports théoriques, managériaux et méthodologiques, ainsi que les limites et les perspectives de cette recherche seront exposés.
 
Mots clefs :
Sentiment de reconnaissance au travail, implication organisationnelle, comportements de citoyenneté organisationnelle.
SUMARY
This research proposes to develop an instrument for measuring the sense of recognition at work. This tool will allow organizations to better understand this feeling and its influence on attitudes and behaviors of employees.
The first part will be devoted to the study of literature. A replay of the main theories of motivation from the prism of recognition will be given before the research specifically dedicated are interviewed. Given the limitations of existing approaches, a conceptual proposal will be developed. The feeling of gratitude at work will be described as a latent, multidimensional and intersubjective construct.
The second part will present the different steps that led to the development and validation of the measurement scale. An exploratory qualitative study will be conducted so that the instrumentation reflects the empirical reality of this phenomenon. A principal component analysis, will examine the factorial structure of this scale before conducting a confirmatory factor analysis examines statistical qualities of this measure. Subsequently, the relationship between the sense of recognition at work and attitudes and behaviors central to the relationship to work will be surveyed. The results suggest that the sense of recognition at work has a positive and significant influence on organizational commitment and development of citizenship behaviors. In conclusion, the contributions and limitations of this research will be exposed.
 
Keywords:
Sense of recognition at work, Organizational Commitment, Organizational Citizenship Behavior.
David Moungar | Mise à jour le 20/11/2013
Dans la même rubrique
Mercredi 30 janvier 2019 ED-Info-10 (2018-2019)
Du samedi 22 décembre 2018 au dimanche 06 janvier 2019 Fermeture administrative de l'Université de Corse